Auteur : Dominique Harre

Transcrire les carnets d’Antoine d’Abbadie #3

Les nombreuses annotations relatives à l’activité commerciale dans les carnets de voyage d’Antoine d’Abbadie en Ethiopie entre 1838 et 1848 suscitent la curiosité. Il évoque les produits du commerce, café, civette, beurre, mules, toiles, sel, esclaves, les prix pratiqués, les droits de douane, les marchands et les nombreuses caravanes qui circulent entre Massaoua, le Sennar, Berberah, et les territoires éthiopiens.
Que cherche-t-il à savoir et d’où viennent les informations recueillies sur le commerce ? Comment collecte-t-il ces informations, dans quels contextes sociaux, et qui sont ses interlocuteurs ? Ce billet ne cherche pas faire l’analyse du contenu des carnets, ce qui sera une étape ultérieure de notre travail, mais à éclairer la démarche de d’Abbadie. Une découverte des carnets sous l’angle singulier du commerce qui apporte quelques surprises.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search