Chercheur H/F en édition électronique (langues éthio-sémitiques)

Ce contrat de 6 mois prend place au sein du projet EthioChrisProcess, dirigé par M.-L. Derat (Orient & Méditérannée, CNRS) et financé par l’ANR, projet qui étudie les processus de christianisation en Ethiopie (au VIIe, au IXe-Xe et aux XIe-XIIe s.) en faisant appel à des registres documentaires variés : sources épigraphiques, documentation manuscrite, numismatique, iconographique, vestiges archéologiques, sources arabes. Au sein de ce programme, l’édition électronique Ethiopian Manuscript Archives a pour objectif de rendre accessible et interrogeable la documentation administrative. Ce projet, coordonné par Anaïs Wion (CNRS, Institut des Mondes Africains) se développe actuellement en harmonisant ses outils avec ceux développés par le projet Beta Masaheft (Hiob Ludolf Center, Université de Hamburg).

 

Le ou la chercheur/seuse contractuel-le participera au projet d’édition électronique de la documentation archivistique éthiopienne médiévale et moderne en prenant en charge les activités suivantes :

– Transcrire les documents en ge’ez (et éventuellement en amharique ancien).
– Encoder en XML/TEI la documentation (description des manuscrits, description des textes et des documents d’archive, encodage sémantique des documents d’archive), selon des guidelines existantes.
– Participer à la création du thésaurus pour les index (noms de personnes et noms de lieux).

Les compétences attendues sont :

-Maîtrise du ge’ez
-Maîtrise de l’anglais
-Une maîtrise préalable de XML/TEI n’est pas nécessaire mais serait évidemment un plus.
-Une maîtrise du français n’est pas nécessaire mais serait évidemment un plus.

Le ou la candidat-e travaillera sous la direction d’A. Wion (Institut des Mondes Africains, CNRS) et de M.-L. Derat (O&M, CNRS). Pour postuler, voir le site Portail Emploi CNRS, ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.