Sedrata. Histoire et archéologie d’un carrefour du Sahara médiéval à la lumière des archives inédites de Marguerite van Berchem

Cyrille Aillet, Patrice Cressier, Sophie Gilotte (éd.), Sedrata. Histoire et archéologie d’un carrefour du Sahara médiéval à la lumière des archives inédites de Marguerite van Berchem, Madrid, Casa de Velázquez, Collection de la Casa de Velázquez, 161, 2017, 512 p.

Les vestiges archéologiques exceptionnels de Sedrata sont ceux d’une ville médiévale enfouie sous les sables du Sahara algérien, près de Ouargla. Ce carrefour du commerce transsaharien alimentait la Méditerranée en or et en esclaves. Ce fut aussi un centre pour les ibadites, une minorité musulmane dont les héritiers visitent tous les ans les ruines de leur passé. Son destin fut lié à cette communauté, mais aussi à l’épuisement des ressources hydriques. L’enquête entrelace les disciplines et les temporalités pour offrir au lecteur la première image complète de cette cité, au cœur de l’histoire africaine. Cette redécouverte s’appuie sur les sources ibadites et sur les archives de fouilles inédites de Marguerite van Berchem (1950-1955). Le manuscrit inachevé, la riche collection de photographies, de dessins et de plans légués par son projet novateur nourrissent une étude historique et archéologique de l’établissement, dont les célèbres programmes décoratifs sont de nouveau interprétés et datés.

– Voir le site de l’éditeur

– Lire l’entretien avec Cyrille Aillet sur le blog Africa4

– Voir le carnet de recherche du projet Maghribadite. L’ibadisme dans l’Islam et le Maghreb pré-ottomans


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.